L’enseignement ne vous ressemble plus et vous souhaitez trouver une autre voie : devenir graphothérapeute est peut-être la solution qui vous correspond. En effet, vous connaissez les difficultés que rencontrent beaucoup d’élèves face à l’écriture et faites de votre mieux en classe pour les aider. Sauf que parfois, cela ne suffit pas et la frustration vous gagne. Avec la graphothérapie, vous pourrez ainsi vous consacrer entièrement à ceux qui en ont besoin, enfants et adultes. Il sera plus facile de les aider à progresser par un accompagnement individualisé. Envie d’en connaitre davantage ? Lisez cet article pour savoir si cette reconversion est faite pour vous.

La graphothérapie : qu’est-ce que c’est ?

La graphothérapie, en quelques mots

La graphothérapie est une thérapie qui repose sur la rééducation de l’écriture. Cela permet de retrouver une certaine aisance avec l’écrit grâce à des techniques précises. Le professionnel de la graphothérapie s’adresse à plusieurs types de profils :

  • Des enfants qui commencent l’apprentissage de l’écriture.
  • Des enfants qui écrivent déjà mais pas de manière satisfaisante : avec une écriture illisible, lente ou provoquant des douleurs.
  • Des enfants dys et précoces.
  • Des adolescents et des adultes qui peuvent aussi consulter pour les mêmes raisons ou suite à un accident.

La naissance d’une spécialité

Devenir graphothérapeute est un métier qui a le vent en poupe ces derniers temps. Pourtant, cette discipline n’est pas si récente puisqu’elle a vu le jour dans les années 1960 avec Julian de Ajuriaguerra, neuropsychiatre et psychanalyste, pour corriger la dysgraphie, autrement dit, les troubles de l’écriture.

En 1966, Robert Olivaux, psychologue et graphologue, développe une méthode de graphothérapie et participe à la fondation de la première Association des Graphothérapeutes Rééducateurs de l’Écriture. Par la suite, d’autres facteurs que la dysgraphie sont pris en compte pour pouvoir mettre en place une rééducation de l’écriture efficace. C’est de cette manière que la posture, la tenue du crayon mais aussi la personnalité de celui qui est suivi ont été ajoutées à la graphothérapie.

Les bienfaits de la graphothérapie

L’écriture reste un enjeu majeur aujourd’hui, particulièrement pour les enfants à l’école. De ce fait, s’ils ne maîtrisent pas l’écrit, ils se trouveront en difficulté dans les autres matières. Une rééducation de l’écriture effectuée dans les temps peut éviter l’échec scolaire et apporter une meilleure concentration sur les autres apprentissages. Dans d’autres cas, cette rééducation peut soulager les douleurs, faire progresser en vitesse et en fluidité. Sans oublier un élément essentiel : redonner confiance en soi.

Quel est le rôle du graphothérapeute ?

Les missions du graphothérapeute

La première mission du graphothérapeute est de faire passer un bilan graphomoteur afin de déterminer les difficultés des personnes lorsqu’ils écrivent. Ces besoins sont ensuite pris en compte par le professionnel pour définir des objectifs à atteindre.

Ces objectifs peuvent être de natures diverses : modifier la posture, revoir la tenue des outils scripteurs, gagner en rapidité et en fluidité, devenir lisible, etc.

Pour devenir graphothérapeutes, beaucoup de professionnels de cette spécialité s’appuient sur la méthode de Robert Olivaux. Celle-ci consiste à corriger les postures inadaptées par le biais d’exercices de détente, de relaxation et de motricité afin de libérer le geste graphique de celui qui écrit.

Graphothérapeute et graphologue : quelles différences ?

La graphothérapie et la graphologie sont bien deux spécialités différentes. La première vise à rééduquer et acquérir un geste graphique fluide chez une personne qui rencontre des difficultés. La seconde a pour objectif de « faire parler l’écriture » de quelqu’un afin de déterminer sa personnalité.

Le graphothérapeute et le graphologue n’ont donc pas le même champ d’action. Cependant, beaucoup de professionnels pratiquent les deux activités.

Comment se former pour devenir graphothérapeute ?

Formation auprès d’organismes certifiés

Il faut savoir que ce métier n’a pas de diplôme reconnu par l’État et n’est donc pas réglementé. Cependant, des associations et des établissements assurent une formation professionnelle en graphothérapie. Un diplôme de graphothérapeute-rééducateur de l’écriture est délivré à l’issue de la formation.

La plupart des formations regroupent l’étude de l’histoire de la graphothérapie et de la graphologie avec les diverses approches des spécialistes. Il y est également abordé l’évolution du dessin des enfants jusqu’à leurs premiers essais d’écriture. On y apprend à diagnostiquer les troubles de l’écriture, comment mener un bilan graphomoteur et connaître le contexte socio-affectif afin de mieux comprendre les personnes amenées à consulter. Pour devenir graphothérapeute, une formation sérieuse d’au minimum 1 à 2 ans est préférable pour acquérir les bases : il faut donc pouvoir se rendre disponible si on souhaite se diriger vers cette voie.

Débouchés et statut

Une fois le diplôme en poche, le graphothérapeute peut travailler à son compte avec un statut libéral. Suivant les organismes de formation sélectionnés, certains offrent un suivi et une aide dans l’installation. Les avantages sont multiples : vous travaillez pour vous-même, vous apportez votre aide à ceux qui en ont besoin de manière personnalisée. De plus, vous n’êtes pas isolé lorsque vous devenez graphothérapeute : le travail d’un graphothérapeute se fait en collaboration avec d’autres professions telles que les enseignants, les psychomotriciens, les psychologues, les ergothérapeutes, les orthophonistes, etc.

De nombreux bienfaits découlent de la graphothérapie et permettent aux patients de retrouver une certaine aisance et de se réconcilier avec l’écriture qui n’est plus un obstacle. Pouvoir se sentir utile et être réellement auprès de ses apprenants sera un vrai atout dans ce métier.

Vous vous reconnaissez en lisant cet article et devenir graphothérapeute vous tente ? Vous n’avez plus qu’à vous lancer dans l’aventure !

Céline Levert

lien espace membre

Découvrez d’autres articles du blog Prof & ensuite

logo prof et ensuite

Inscription à la Newsletter

Inscription réussie ! Si tu ne reçois pas dans 5 minutes un mail de bienvenue, contacte-moi. Merci.

Pin It on Pinterest

Share This